Historique :

Depuis la plus haute antiquité, de par sa situation aux confluents des Vallées de l'Orne et de la Moselle, son site fut choisi par les hommes pour en faire leur demeure et le siège de leur activité.

A l'origine, Richemont, s'appelait Fort Ornelle et était le terrain de manœuvres favori des troupes stationnées à Thionville.

Au XIIème siècle, Richemont était "Marche d'Estault" (frontière d'Etat) entre la cité de Metz et le comté de Luxembourg, et les "Journées amiables" se tenaient sur le pont de l'Orne.

Au XIVème siècle, ce bourg prend le nom de Rechifmont. Assiégé coup sur coup, il est rasé par les Messins en 1484.

L'ancien domaine royal de Pépinville fut donné en 1004 par l'empereur Henri II au chapitre de la Cathédrale de Worms. Puis Pépinville fut rattaché à la seigneurie de Richemont (le château actuel date du début du XVIIIème siècle).

Au château de Pépinville est né, le 7 Octobre 1855, Louis Léon Théodore GOSSELIN, dit Georges  LENOTRE, historien et littérateur, élu membre à l'Académie Française le 1er Décembre 1932.

 

Le blason communal :

Il peut sembler désuet d’accorder de l’intérêt à un blason ; mais, si celui de RICHEMONT figure en bonne place sur la couverture du bulletin municipal, c’est d’abord pour attester de l’attachement des Richemontois - authentiques ou d’adoption – à une terre dont une fonction essentielle fut, de tous temps, d’accueillir.

L’existence d’un blason est aussi, par delà le temps et les révolutions, la preuve de la permanence des hommes eux endroits qu’ils se sont choisis.

Ailleurs, on construit des villes en pleins champs ; A RICHEMONT, la vitalité moderne perpétue une tradition. Les armes communales sont, en quelque sorte, une preuve de confiance dans l’avenir.

LECTURE DU BLASON (on fera grâce au lecteur de la définition héraldique au langage trop spécialisé ; les personnes intéressées pourront néanmoins en avoir communication en mairie).

  1. Armes du Duché de Luxembourg, propriétaire primitif du fief, acquis en 1136 par la Seigneurie d’Espeldange.
  1. Armes de HEZON II, Chevalier, seigneur de RICHEMONT (1150), maison de Briey et de Sire de RODEMACK, seigneur de RICHEMONT dès 1297.
  1. Croix des Templiers qui de la forteresse d’Ormelle contrôlaient le confluent de l’Orne et de la MOSELLE (au fond les Armes de la Ville de METZ).
  1. Armes de Morel deChevillon ? Seigneur de RICHEMONT et de PEPINVILLE.
  1. Le Pont de RICHEMONT, sur l’Orne « Marche d’Estaut » entre la Cité  de METZ et le Luxembourg.
    1. Elément un peu insolite du Blason, la présence du Pont et pourtant parfaitement justifiée. Au temps où l’Orne faisait la frontière entre le Saint Empire Romain Germanique et le Pays Messin, il était le siège des conférences de pacification entre belligérants ; il est fait mention dès 1150, de cette marche « d’Estaut » frontière d’états.
    2. Mais sa célébrité vient surtout de la coutume qui voulait que l’Echevin (Maire) de RICHEMONT contrôlât son franchissement dans les 2 sens Tout Chef d’Etat qui désirait le passer devait s’arrêter en son milieu et attendre que l’Echevin lui présentât la clé de la Ville de METZ ou de la Ville de LUXEMBOURG. Ce geste fut renouvelé en 1961, lors de lavenue du Président de GAULLE, en Moselle. La cérémonie coïncidait à peu près avec  le troisième centenaire du rattachement de THIONVILLE à le France (1660).

Le Blason de RICHEMONT est dû à la compétence historique et au talent de Monsieur COUPARD la DROITTE

 

Quelques mots sur le retable de l'église

Le retable gothique de l’autel date du 16ème siècle. Il est formé de sept niches aux dimensions égales ; dans ces niches sont placées, accouplées les statues de douze apôtres avec leurs attributs ; la niche au milieu et le tabernacle. Les baldaquins et tout le fond en filigranes sont d’un art consommé.
Une inscription latine en minuscule gothiques, tout le long au bas du retable, fait savoir que ce chef d’œuvre est dû avec le chœur, Jacques de Rombas, pasteur de l’Eglise de Richemont et prémontré du Justemont. Il est inscrit en toutes lettres, l’année 1513, et le sculpteur a signé W.

 

Plan d'accès


Plan de la commune








Accueil | La ville | Services municipaux | Associations & Sports | Marchés publics | Contacts | Manifestations | Lettre d'information
copyright©richemont.fr 2007 - Design graphique : Apygraph - Réalisation : Netcomposant